J’aimerais avant tout avertir les lecteurs qui liront cet article. J’ai mis beaucoup de temps à écrire ce billet de blogue et je me suis rendu compte de beaucoup de choses. Premièrement, ce billet n’est pas pour insulter l’opinion des autres ni déclencher de guerre entre internautes. Je veux souligner que cet article a été écrit pour le jour de la femme, mais en raison de mes recherches, j’ai voulu délayer la date de remise de ce billet. Ce billet m’a servi d’exercice pour aller chercher un inconfort au plus profond de moi.

Je fais ce billet en la mémoire de toutes les femmes qui m’ont aidée et qui aident ce monde à devenir meilleur. Le 8 mars est la journée internationale de la femme. Pensez aux femmes qui vous ont inspirés et qui vous ont fait avancer dans votre parcours de vie.

Apogée : Point ou degré le plus élevé que l’on peut atteindre. (L’internaute, 2017).

Dissonance cognitive : Inconfort psychologique généré par la croyance en des idées ou des valeurs qui se contredisent. (L’internaute, 2017)

ÉDITION : Puisque je trouve qu’il manquait une petite description de ce qu’est le féminisme dans mon texte, j’ai décidé de la rajouter. Aussi voici une page dans l’encyclopédie Larousse en ligne dédiée au féminisme.

Féminisme selon Wikipédia : Le féminisme est un ensemble de mouvements et d’idées politiques, philosophiques et sociales, qui partagent un but commun : définir, établir et atteindre l’égalité politique, économique, culturelle, personnelle, sociale et juridique entre les femmes et les hommes.

Il y a quelque temps, j’ai vu l’émission : Les Enfants de la télé (Québec) spécial journée internationale des femmes. J’ai pleuré plusieurs fois durant cette émission puisqu’ils montraient des extraits de femmes malmenées, contraintes et isolées qui se faisaient du mal pour essayer de s’en sortir. Je suis bouleversé par les extraits de ces femmes qui devraient avoir une meilleure vie. En fait, être née femme c’est d’être née dans un pays comme le Canada. Le reste n’est que des éléments qui servent à meubler une maison, des ombres de ce qui était autrefois des êtres né femme.

Je me suis questionné sur le féminisme et je suis allé voir ce que les réseaux sociaux en pensaient. Je ne sais plus si ma curiosité est une grave erreur ou au contraire, ma curiosité peut aussi être une des meilleures choses que j’ai faites. Je me suis empoisonné, torturé à déballer les commentaires Facebook, Twitter, 9gag pour être capable de vous montrer l’horreur des médias.

Pourtant certains des postes que j’ai scrutés à la loupe ne sont que des billets sérieux parfois un peu tournés à l’humour. Rien de très grave. C’est en regardant les commentaires que nos yeux se mettent à saigner.

Les pires commentaires que j’ai vus c’est sur le site 9gag. Une plateforme qui sert (ou servaient) à partager des photos à des fins humoristiques pour laisser les gens défiler la barre jusqu’à épuisement. J’ai fait quelque imprime écran pour vous montrer l’ampleur du désastre. Par contre, certains commentaires peuvent être pris au deuxième degré.

Article_7_1

Évidemment ceci est un article qui peut être drôle puisque l’auteur associe les menstruations à des images (des visages) de princesses Disney. Parce que « feminism » est maintenant rendu une insulte sur certains site.

feministesfrustrées

Parce qu’on est toutes des féministes frustrées…

Voici d’autre exemple :

Suite à cet article, j’aimerais savoir vos impressions sur ce que vous venez de lire. Est-ce offensant et si oui, pourquoi ? Si ce n’est pas offensant, alors pourquoi ? Dites-moi un peu ce que vous en pensez.

Advertisements